Spectacle Burnout à Nancy du 29 mai au 1er juin 2018

Plus d'infos sur le spectacle Burnout à Nancy

À partir de Burnout et Extrêmophile d'Alexandra Badea

Mise en scène Marie Denys

Avec Pierre-Marie Paturel Hélène Tisserand

La course, toujours la course, des jours sans temps

morts, sans respiration, sans digression. Juste le

travail, toujours plus pour atteindre les «objectifs ».

Nos Temps modernes n'ont plus de courroies ni de pistons, comme chez Chaplin, mais des cadres qui encadrent, cadres évaluateurs, cadres

d'ordinateurs, cadres d'une société à laquelle

il faut bien se conformer si l'on veut éviter la

marginalité. Alors, on court, on mâche un chewinggum

dans l'air pulsé de la clim', on dégèle un plat

tout fait, on ne perd pas de temps. « Travailler plus

pour gagner plus », chacun se souvient de ce slogan

culpabilisateur inventé par l'ex-président d'un pays où

les actions des entreprises montaient en proportion

des licenciements qu'elles opéraient. De l'histoire

ancienne ? Rien n'est moins sûr. Alors comment ça

finit, tout ça ? Le burnout est tapi dans un coin du

formulaire d'évaluation, au détour des cases cochées

d'un test psychologique. Alexandra Badea débusque

les pièges du langage qui asservissent dans un

esclavage « soft » qui devient « hard » lorsque les

digues de l'esprit cèdent et que l'on suffoque. En

confrontant le langage de Burnout à l'univers abyssal

d'Extrêmophile, la compagnie Le Plateau Ivre propose

une mise en scène comme une immersion, une

plongée en eau trouble, au revers de la médaille des

mots de la performance.